Comuphan

Le système CO.MU.PH.AN
(Propriété intellectuelle n°472.258)

Le système Co.Mu.Ph.An est un système psychopédagogique basé sur les composants suivants :

Co = Communication

Le langage est l’une des caractéristiques fondamentales qui permettent à l’être humain de se développer efficacement et d’interagir avec le milieu de façon optimal. Étant doté d’un cortex préfrontal plus évolué, il a abouti à un système de signes morphologiques, syntaxiques et sémantiques, afin de transmettre ses pensées, ses idées, ses besoins.

Mu = Musique + Musico-plurilinguistique

Support perceptif-affectif qui constitue un ensemble des sons possédant les caractéristiques dynamiques et psycho-acoustiques singulières qui peuvent être traduites en sentiments et en langage. Soutenant toute forme d’expression audio-visuelle elle est associée aux mémoires implicites-subconscientes lui servant de support analogique pendant l’apprentissage.

Hiéroglyphes relevés sur les tombeaux égyptiens (Nécropoles de Thèbes, XVIIIème dynastie, XVème siècle avant JC)
Hiéroglyphes relevés sur les tombeaux égyptiens
(Nécropoles de Thèbes, XVIIIème dynastie, XVème siècle avant JC)

Hiéroglyphes relevés sur les tombeaux égyptiens
(Nécropoles de Thèbes, XVIIIème dynastie, XVème siècle avant JC)

Ph = Phonétique

Les unités syllabiques constituant les mots du langage sont utilisées pour apprendre à reconstruire l’architecture des sons dans une langue étrangère en étude. La répétition phonétique accélère l’apprentissage et la perfection de la prononciation des mots. À partir du phonème syllabique, nous préparons «l’appareil psycholinguistique» à se livrer à l’organisation des phrases et des unités morphologiques-syntaxiques.

An = Analyse perceptive-psycho-sémantique

Les morphèmes sont traités séparément à travers d’une analyse perceptive et sémantique. L’analyse sensorielle-musicale véhicule l’acquisition et la consolidation du processus d’assimilation des langages nouveaux, grâce à la compréhension du sens émotionnel et rationnel des phonèmes qui constituent une phrase mélodique.

Comment utiliser le son et l’image sans les subir dans l’enseignement pour faire face aux changements irrévocables dans le mode de vie de la communication musico-plurilinguistique et dans l’audiovisuel. A travers de Co.Mu.Ph.An. la progression est efficace pour optimiser les technologies qui facilitent l’apprentissage des avec une perfection singulière.

Le son musical crée un contexte psychoaffectif qui amplifie et facilite la mémorisation plus profonde d’une phrase linguistique ouvrant une nouvelle voie à la réception des canaux psychosensoriels plus directe et plus rapide par la mélodie et la rythmique permettant l’enregistrement d’une façon instantanée et automatique.