Influence du latin sur les langues européennes

Par l’occupation de l’Europe, par Rome Cité état, pendant plusieurs siècles, le latin a été la langue officielle du continent européen. Le terme roman se dit des langues dérivées du latin (espagnol, français, italien, portugais, roumain, etc.). Ce qui nous permet d’utiliser le terme de langues parentales est le fait que le latin est contenu dans les langues dérivés du latin (citées plus haut), comme on peut le constater dans notre dictionnaire I.S.M (présenté à la fin), menu mots et racines, que quelque 4000 mots sont les mêmes (avec les exceptions) dans les 7 langues avec leur propre prononciation. Les racines contenues dans de très nombreux mots sont séparées seulement par l’expression linguistique romane et germanophone.

influence_latin
L’Empire romain à son apogée sous Trajan en 117 après J.C.

Le latin acquiert une importance croissante avec l’expansion de l’État romain du IIe siècle av. J.-C. jusqu’au IIe siècle de notre ère.

Langue officielle de l’Empire, elle se répand dans la majeure partie de l’Europe, de l’Afrique du Nord et de l’Asie Mineure. Lors de la chute de l’Empire d’Occident au Vème siècle, les envahisseurs adoptent le mode de pensée romain et la langue latine afin d’asseoir leur légitimité. Tout au long du haut Moyen Âge, bien qu’il ne soit pas une langue vernaculaire, le latin reste la langue des actes officiels, de la diplomatie, de la liturgie et de la littérature savante (théologie, philosophie, sciences).

Au XIXe siècle, le latin est une langue privilégiée dans l’enseignement tant ouest-européen que dans l’est.

La langue mère : héritage du latin. Le latin, imposé par l’Etat Cité de Rome sous l’occupation de l’Europe (2 siècles av. J.-C. à 2 siècles ap. J.-C.) a été la langue officielle de l’Europe. Cette situation a créé des langues nationales (français, italien, espagnol, portugais, roumain) qui ont des bases latines.

L’alphabet syllabique à vingt-six lettres est formellement agréé par les Nations Unies comme descendant de la langue proto-indo-européenne.