Relation entre la musique et le langage

L’étude des relations entre l’expression vocale et musicale relève institutionnellement de plusieurs disciplines : littérature comparée, musicologie, linguistique, métrique, mélodique, harmonie, musico-mathématique, rythmique.

Hiéroglyphes relevés sur les tombeaux égyptiens (Nécropoles de Thèbes, XVIIIème dynastie, XVème siècle avant JC)
Hiéroglyphes relevés sur les tombeaux égyptiens
(Nécropoles de Thèbes, XVIIIème dynastie, XVème siècle avant JC)

 

Les systèmes grammaticaux représentant une formalisation des compétences psychologiques doivent trouver leur équivalent dans le fonctionnement interne du cerveau, par des composants du langage phonétique suivants :

  • les phonèmes : le son dont l’enchaînement forme des morphèmes
  • les morphèmes : l’unité minimale dont la combinaison est le sens qui crée le mot
  • la syntaxe ou grammaire : l’arrangement des mots et des phrases avec des règles précises
  • la prosodie : mots et phrases susceptible de modification des sens littéraux
  • le discours : narration, forme de phrase

La neuro-assimilation du «son» linguistique se réalise par des canaux métaphoriques-analogiques par le moyen idéal : la musique. La répétition phonétique musicale est utilisée pour reconstruire l’architecture d’une langue étrangère de façon précise et fidèle, maximisant ainsi son enregistrement dans la mémoire implicite par les aires préfrontales du cortex.

Le langage humain et la musique ont une relation intime interagissant et collaborant mutuellement d’une façon positive. Ils sont une importance transcendante pour l’apprentissage humain dans toutes ses modalités car ils se stimulent réciproquement et augmentent leur assimilation mutuelle. L’affectivité et l’apprentissage para-logique-implicite-émotionnel sont des phénomènes scientifiques d’importance significative et inéluctable dans l’actualité de toutes les sciences psychosociales. De ce fait les nouvelles techniques éducatives doivent être plus dynamiques et plus efficaces, se dirigeant plutôt sur les mémoires subconscientes affectives en empruntant de nouvelles voies de réception sensorielle. Ainsi, la musique peut venir au service de l’apprentissage d’une langue en accélérant sa mémorisation. Le langage, essence de la communication interpersonnelle, est défini comme un code permettant l’expression de la pensée et capable de traiter des représentations mentales.

La culture vocale au service de l’expression linguistique mène aux recherches sur des relations entre la musique et le langage indiquant qu’ils doivent être considérés somme une constellation. Le chant à travers l’histoire humaine reflète l’état d’âme poétique et philosophique correspondant à une logique linguistique et rythmique.